Actualité

Les principaux sujets évoqués lors du sommet Mauritanie-Togo : le climat et le terrorisme

Les présidents mauritaniens et togolais, Mohamed O. Cheikh Ghazouani et Faure Gnassingbé ont appelé jeudi à la communauté internationale à accroître son aide aux pays du G5 Sahel dans leur lutte contre le terrorisme.

Dans le communiqué final qui a sanctionné la visite de deux jours effectuée à Nouakchott par le chef d’état togolais, les deux présidents ont exprimé leur inquiétude face à la recrudescence de la violence dans le Sahel et leur crainte qu’elle ne se propage dans les pays voisins notamment les pays subsahariens.

Le communiqué attire également l’attention sur les grands dangers nés des mutations climatiques, ajoutant que le continent est la première victime des émissions de gaz à effet de serres, responsables du réchauffement climatique.

Les deux présidents ont exprimé leur volonté d’œuvrer à la réalisation des objectifs internationaux dans le domaine de la promotion des énergies propres et la réduction des impacts du changement climatique.

Au cours de leurs entretiens les deux chefs d’état ont évoqué les impacts du coronavirus et la nécessité impérieuse pour que la communauté internationale mette suffisamment de vaccins à la disposition des pays africains, en plus de l’annulation de la dette des états africains afin de créer des conditions appropriées pour la reprise économique.

Le communiqué final a révélé que le président togolais a adressé à son homologue mauritanien une invitation à se rendre au Togo, une invitation qui a été acceptée, mais dont la date n’a pas été fixée.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page