ActualitéSahel

Les USA mettent en garde le Mali contre un partenariat avec le groupe russe Wagner

Les Etats Unis d’Amérique ont mis en garde les autorités de la transition au Mali contre le partenariat avec le groupe russe Wagner, présent dans le pays.

Cette mise en garde est contenue dans une déclaration publiée tard lundi soir à New York par Melissa Quartell, la porte-parole de l’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Linda Thomas Greenfield qui avait rencontré le ministre malien des affaires étrangères, Abdoullaye Diop à New York.

Selon Quartell ce groupe dispose d’un registre peu reluisant dans le domaine de graves violations des droits de l’homme dans les régions où il est déployé y compris au Mali même.

La représentante des états unis à l’ONU s’est déclarée déçue par l’incapacité du gouvernement de transition malien d’évoluer vers une transformation démocratique et l’a invité à coopérer avec la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) afin de parvenir à des réformes concrètes.

Elle a enfin réaffirmé que son pays ne soutenait pas le chronogramme de 24 mois fixé pour la fin de la transition avant de se déclarer « préoccupée par le meurtre de casques bleus des Nations unies au Mali », soulignant que « la mission des Nations unies (MINUSMA) est présente au Mali pour protéger les civils et soutenir une paix durable ».

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page