Actualité

Les walis en réunion avec les ministres de l’intérieur et de la défense en présence des responsables militaires et sécuritaires

Les ministres de l’intérieur et de la décentralisation et de la défense, respectivement Mohamed Salem O. Merzoug et Hanena O. Sidi ont tenu lundi une réunion au ministère de l’intérieur avec les walis en présence des responsables des appareils militaires et sécuritaires dans le pays.

Selon l’AMI cette réunion a évoqué en détail toute action à même de garantir davantage de succès et de finalité afin que tous les moyens de l’état soient mis au service de la stabilité et la sécurité du pays et à répondre aux aspirations des citoyens partout dans le pays.

Le ministre de l’intérieur a par ailleurs tenu une réunion avec les walis en présence de l’administrateur directeur général de l’agence nationale pour le registre des populations et des titres sécurisés.

Cette réunion a été consacrée à l’examen des mesures capables de faciliter l’obtention des documents nationaux tout en préservant la dignité des citoyens et l’accès de tous, de manière fluide, aux services des centres de l’état civil.

La même source a ajouté que les walis ont demandé la réactivation des organismes provinciaux pour la détermination de l’identité, dissous en 2017 et souligné la nécessité d’étendre la validité des extraits à deux ans au lieu d’une seule année.

Ces séries de réunion interviennent quelque jours après un discours du président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani dans lequel il avait critiqué l’administration mauritanienne sujet d’importants dysfonctionnements, avant de dire qu’il « est temps de mettre en place une administration moderne et efficace ».

Ould Cheikh Ghazouani, dans son discours, avait révélé que la présidence de la république recevait quotidiennement des multitudes de plaintes formulées par les citoyens posant des problèmes simples qui auraient pu être réglées au niveau des ministères et les différentes directions en lesquels le citoyen a perdu toute confiance.

Le président mauritanien a encore dit que la majorité des ministères souffrent de l’absence de services chargés de résoudre les problèmes des citoyens « une situation qui ne doit pas être ».

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page