ActualitéSahel

Mali : après une décennie de guerre, le pays prie pour la paix

Le gouvernement malien a appelé mercredi tous les chefs religieux du pays à prier pour la paix et la stabilité du Mali.

Dans un communiqué publié par le ministère des affaires religieuses, celui-ci demande à toutes les confréries et les associations religieuses et culturelles à prier pour la stabilité du Mali.

Le gouvernement a fixé un calendrier pour les prières, vendredi prochain pour les musulmans et toutes les autres croyances en fonction de leurs programmes, pourvu simplement que cela soit avant le 31 de ce mois de juillet.

Le communiqué du ministère des affaires religieuses intervient alors que les attaques des groupes armés affiliés à Al Qaida et Daech se multiplient, dont la plus récente a été celle du vendredi dernier qui avait visé une base militaire dans la ville de Kati, proche de la capitale Bamako.

D’autres attaques ont également visé d’autres casernes de l’armée malienne à Sifaré, région de Mopti, dans le nord-est du pays.

L’armée avait annoncé avoir repoussé cette attaque sans donner davantage de précisions.

Dans le même cadre le gouverneur de la région de Douentza a annoncé l’interdiction des transports de nuit pour les tous les usagers de la route de la région, pour une durée indéterminée, à l’exception des voitures de l’armée, des ambulances et de la MNUSMA.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page