ActualitéSahel

Mali : trois morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

Trois civils ont été tués et quatre étrangers ont été blessés après l’explosion d’un véhicule piégé lundi soir dans un quartier de la ville de Gao, la plus grande ville du nord du Mali.

Le correspondant de Sahara Medias qui a confirmé l’opération, citant des sources locales,  a dit que l’attentat a visé un quartier où habitent des étrangers alors que des sources semi officielles ont dit qu’il visait une société de déminage liée par un contrat avec les nations unies.

Selon les mêmes sources le bilan encore provisoire fait état de trois morts, un chiffre qui pourrait s’alourdir.

L’attentat a été immédiatement revendiqué par le mouvement Ansar Al Islam qui affirme que l’attentat a eu lieu à l’intérieur d’un camp où se trouvent des soldats britanniques, allemands et canadiens au centre de la ville.

Pour sa part le ministère malien de la sécurité et la protection civile a confirmé le bilan de l’attentat, trois morts, et que parmi les blessés figurent deux cambodgiens, un sud africain et un zimbabwéen travaillant pour une société de déminage.

Cette attaque à la voiture piégée a coïncidé avec la visite au Mali des ministres français et allemand de la défense pour participer à la passation de pouvoirs à l’Allemagne désormais chargée de diriger la mission de l’union européenne chargée de former les soldats maliens.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page