Actualité

Mauritanie : arrestation de personnes accusées d’avoir brulé un nourrisson

Une patrouille de la gendarmerie de la ville de Rosso a procédé à l’arrestation de personnes suspectées d’être à l’origine de la mort d’un nourrisson, brûlé vif dans la hutte de sa famille après que ces personnes y aient mis le feu, à cause d’un litige foncier avec la famille de la victime.

Selon les sources de Sahara Medias certaines de ces personnes ont été arrêtées alors qu’elles tentaient de traverser, depuis différents points, la frontière mauritanienne en direction du Sénégal, d’autres dans des localités rurales de la région et d’autres à Nouakchott.

Une opération coordonnée par les services de la gendarmerie mauritanienne qui a donc permis d’interpeller 11 personnes toutes accusées dans ce meurtre et qui doivent faire l’objet d’enquête pour faire la lumière sur ce drame.

A l’origine de ce problème foncier un différend entre une femme et les habitants d’une localité près de la localité de Tiguind, alors que la première tentait de construire une chambre sur un terrain que des habitants soutiennent avoir acheté auprès d’elle.

Les altercations intervenues lors de l’incident ont évolué en une bataille à mains nues faisant quelques blessés légers avant que n’intervienne la police et procède à l’arrestation de certaines personnes.

Aux premières heures du samedi dernier des inconnus ont mis le feu à la hutte qu’habitait la femme, entraînant la mort d’un nourrisson, une fille de 14 mois.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page