Actualité

Mission koweïtienne à Nouakchott pour examiner le financement de l’approvisionnement en eau de la ville de Kiffa

Une mission de haut niveau du fonds koweïtien pour le développement économique arabe a entamé des discussions avec les responsables mauritaniens à Nouakchott, dans le cadre de la préparation du financement de la quatrième tranche du projet d’approvisionnement en eau potable de la ville de Kiffa depuis le fleuve Sénégal.

Cette mission, dirigée par le premier conseiller économique du fonds, Tarek Younes Al Meniss, a rencontré lundi le ministre mauritanien de l’hydraulique et de l’assainissement, Mohamed O. Taleb Amar.

Dans les prochains jours, la mission va se rendre sur les sites prévus pour l’installation des infrastructures hydrauliques utilisées dans le cadre du projet.

Le fonds koweïtien finance cette quatrième tranche du projet d’approvisionnement en eau potable de la ville de Kiffa pour une enveloppe de 66 millions de dollars, soit 20 millions de dinars koweïtiens.

Un groupe de fonds et de banques arabes avait accepté en mars dernier le plan de financement du projet d’approvisionnement en eau potable de la ville de Kiffa depuis le fleuve Sénégal.

Le coût total de ce projet est de 317 millions de dollars, répartis lors d’une réunion présidée par le fonds saoudien de développement à Riadh le 7 mars dernier.

Ce projet permettra jusqu’à l’horizon 2050 de couvrir les besoins de 92 groupements de populations dans la zone du projet estimés à près de 550.000 personnes.

Selon le gouvernement mauritanien ce projet sera de nature à limiter les disparités en termes de niveau de couverture en eau dans les milieux ruraux et urbains, une étape importante sur la voie de la réalisation du 6ème point des objectifs du développement durable.

Il doit créer 1000 opportunités d’emplois permanents et 3000 opportunités d’emplois non permanents.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page