ActualitéMaghreb Arabe

Mohamed VI : « le de gazoduc Nigéria-Maroc est un projet en faveur de la paix »

Le souverain marocain Mohamed VI a déclaré dimanche que le gazoduc Nigéria-Maroc est un projet en faveur de la paix, l’intégration économique africaine, le développement commun mais aussi un projet du présent et pour les générations futures.

Le roi du Maroc qui s’exprimait à l’occasion du 47ème anniversaire de la marche verte, a axé son discours sur l’approche marocaine de développement dans les régions du sud.

Evoquant le projet de gazoduc qui reliera le Maroc et le Nigeria, à travers l’océan Atlantique, le monarque marocain a rappelé sa dimension continentale avant d’ajouter qu’il est également considéré comme un projet structuré reliant l’Afrique et l’Europe.

Pour le souverain marocain, au-delà de son contexte et l’importance attachée au partenariat avec les pays ouest-africains ce projet est plus qu’un projet bilatéral, entre deux pays frères, mais l’(ambition du Maroc est qu’il soit « projet stratégique, bénéfique à toute la région ouest-africaine, qui compte une population de plus de 440 millions d’habitants ».

Il a ajouté que le gazoduc offre des opportunités et des garanties dans le domaine énergétique, le développement économique, industriel et social pour les 15 pays de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest en plus de la Mauritanie et le Maroc.

Le roi Mohamed VI a ajouté que le mémorandum d’entente signé récemment à Rabat avec la CEDEAO et à Nouakchott avec la Mauritanie et le Sénégal sont une étape essentielle sur la voie de la réalisation de ce projet et traduit par ailleurs l’engagement des pays concernés à contribuer à la réalisation de ce projet stratégique et leur volonté politique de le réussir.

Il a salué l’appui des institutions financières régionales et internationales qui ont exprimé leur volonté de contribuer activement à la réalisation de ce projet, réaffirmant la volonté du Maroc à poursuivre le travail étroitement avec le Nigeria et tous les partenaires, en toute transparence et responsabilité, afin de la réaliser dans les meilleurs délais.

Il a enfin renouvelé la disponibilité du Maroc à s’ouvrir à toutes les formes de partenariat utile pour la réalisation de grand projet africain.

Le roi Mohamed VI a enfin fait l’économie des réalisations entreprises dans les régions du sud marocain notamment le programme de développement signé sous sa présidence en 2015 à Aioun et à Dakhla en 2016, un programme intégré dont l’enveloppe financière a dépassé 77 milliards de dirhams.

Un programme qui était destiné à lancer une véritable dynamique économique et social et la création d’opportunités d’emplois et d’investissement et permettre à la région de disposer des infrastructures et installations nécessaires.

Le souverain marocain a enfin appelé le secteur privé à continuer à promouvoir les investissements productifs dans ces régions, notamment dans les projets à caractère social.

Il a également appelé à ouvrir de nouveaux horizons pour le dynamisme du développement dans les provinces du Sud, notamment dans les secteurs porteurs, l’économie bleue et les énergies renouvelables.

Articles Liés

Voir aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page