Actualité

Un mauritanien à la tête de la société SENISA, filiale de Kinross-Tasiast

Le conseil d’administration de la société d’extraction au nord de l’Inchiri (SENISA), réuni mercredi sous la présidence de Brahim O. M’Bareck, a nommé El Bestamy Oumar Daoud à la direction générale de la société, filiale de Kinross Tasiast.

Le nouveau directeur général de SENISA dispose d’une grande expérience dans la gestion des projets miniers et devra, selon le communiqué de Kinross-Tasiast, superviser les travaux de prospection et d’exploitation probables au niveau de SENISA.

Selon l’arrêté du 12 janvier 2022 du ministère chargé des mines, cette société dispose d’un délai de 36 mois pour réaliser les travaux de prospection pour effectuer des travaux d’exploration sur ses deux licences adjacentes à Tasiast afin de contribuer au soutien et au développement de l’industrie minière du pays.

L’investissement total prévu à cet effet est de 10 millions de dollars sur une durée de trois ans.

Le programme des activités prévues demande la création d’une structure opérationnelle capable de prendre en charge les travaux de prospection et d’exploitation en cas de découverte d’une mine économiquement exploitable.

Dans ce contexte, le conseil d’administration a décidé, en début d’année, de revitaliser la SENISA et de constituer une équipe chargée de superviser les programmes éventuels de prospection et de production.

Selon le communiqué de la société, ces raisons ont conduit le conseil d’administration à nommer El Bestamy à la direction générale de la SENISA.

Le vice-président exécutif de Kinross pour les opérations en Russie et en Afrique de l’ouest, Claude Schimper, s’est réjoui de cette nomination, considérant que la nomination du nouveau directeur général, de par son expérience dans le secteur d’activités du groupe, est une garantie importante pour le succès de SENISA, dans l’intérêt de Kinross et celui de la Mauritanie

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page