Actualité

Une marche de protestation de l’opposition empêchée par la police à TeyarettMon, 31 Jul 2017 02:01:00 +0200

La police a utilisé dimanche soir les bombes lacrymogènes et les matraques pour empêcher une marche de protestation programmée par l’opposition pour dénoncer les amendements constitutionnels dans la moughata de Teyarett.

Dès l’arrivée des dirigeants de l’opposition, Ahmed O. Daddah du RFD, Mohamed O. Maouloud de l’UFP et Saleh O. Hanena de Hatem, la police est intervenue en lançant une importante quantité de gaz lacrymogène entraînant la suffocation des personnes, en majorité des femmes qui se trouvaient à l’intérieur du local, en attendant le début de la marche.

Il y avait également parmi les responsables de l’opposition l’ancien bâtonnier des avocats, Ahmed Salem O. Bouhoubeini et Sidi O .El Kory secrétaire général du parti INAD.

La police a pu empêcher les militants de l’opposition de se rassembler au point initialement fixé pour le départ de la marche, et les dirigeants de l’opposition ont été obligé de quitter les lieux.

Ils ont tenté ensuite de revenir mais ils en ont été empêché par la police qui était restée sur les lieux.
 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page