Actualité

Affaire de la BCM : les personnes arrêtées accusées de blanchiment d’argent

Le parquet général a accusé ce mercredi deux personnes parmi celles arrêtées dans l’affaire de la BCM de détournement, de blanchiment d’argent et de contrefaçon de monnaies étrangères, selon les sources de Sahara Medias.

Selon les mêmes sources sept personnes accusées dans ce dossier ont comparu aujourd’hui devant le parquet qui leur a adressé des accusations et décidé de les envoyer chez le juge d’instruction et demandé leur incarcération.

Le parquet a adressé à la principale accusée, la caissière de la banque, le chef d’accusation de détournement de deniers publics et à une autre personne du groupe la falsification des monnaies étrangères.

D’autres commerçants arrêtés ont été accusés de change illégal de devises sans autorisation.

Le parquet retient une autre charge plus grave cela et qui ouvre de nouveaux horizons et donne de nouvelles dimensions à l’enquête : le blanchiment d’argent.

L’enquête, dans ce dossier, se poursuit encore.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page