Actualité

Mauritanie : 638 infractions sur les marchés pendant le mois de mai

Le ministère mauritanien du commerce et du tourisme a publié le résultat de l’action de la direction de la protection du consommateur à propos de la situation des marchés et la lutte contre les spéculations sur les prix pour le mois de mai.

La direction révèle une diminution sensible de certaines denrées essentielles ce qui avait été à l’origine de spéculations et de hausse de prix de ces produits au niveau des différentes wilayas du pays.

Les équipes relevant de la protection du consommateur a effectué 73 opérations au sein des marchés le mois dernier, pour des contrôles et des inspections dans des commerces agro-alimentaires grossistes et détaillants dans toutes les wilayas afin de s’assurer de la disponibilité de produits de consommation.

Ces visites dans les commerces ont permis de recenser 638 infractions dont les auteurs avaient été convoqués par les autorités compétentes.

Un rapport publié par l’agence mauritanienne d’information (officielle), les accords conclus entre le département du commerce et les importateurs, les efforts de contrôle menés par la direction et la disponibilité des produits, ont contribué à la stabilisation des prix des produits alimentaires pendant le mois du Ramadan à l’exception de quelques spéculations sur certains produits essentiels sur les couverts du ramadan, des spéculations qui ont été sanctionnées conformément à la loi.  

La direction pour la protection du consommateur avait confirmé la hausse de quelques produits comme par exemple le bidon d’huile de 5 litres, la farine utilisée pour les pâtisseries mais aussi les bananes dont les prix avaient avoisiné les 200%, une situation rapidement maîtrisée après en avoir déterminé l’origine, né de spéculations engendrées par des intermédiaires hors du circuit normal.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page