Actualité

SNIM : les syndicats demandent l’augmentation des primes

Des responsables de centrales syndicales, de coordinations régionales à Zouerate et les secrétaires généraux de trois centrales syndicales se sont réunis lundi avec le directeur du siège d’exploitation de la SNIM à Zouerate, représentant de la société.

Cette réunion a été organisée à la demande des délégués du personnel qui voulaient signifier à la société la position des centrales syndicales à propos des récentes décisions du conseil d’administration de la société qui s’est tenu vendredi dernier et qui avait fixé certaines indemnités à accorder aux travailleurs.

 

Ils ont notifié au représentant de leur employeur leur mécontentement relativement aux primes accordées, considérant qu’elles n’étaient pas à la hauteur de leurs espérances, demandant une augmentation afin d’éviter l’escalade.

Dans sa réponse à la demande des syndicats, El Hadi O. Ely, directeur du siège d’exploitation, a affirmé que la société n’a pas réalisé de bénéfices en 2017, à cause dit-il des amendes imposées par les clients sur la qualité du minerai  exporté, l’augmentation des coûts de production et d’exportation et la baisse de la production l’année dernière.

Malgré ces phénomènes, a dit le représentant de la SNIM, la société a consenti des primes à son personnel.

Les syndicalistes qui se sont réunis avec la direction de la société, représentent trois centrales syndicales, l’union des travailleurs de Mauritanie, la confédération générale des travailleurs de Mauritanie et la confédération nationale des travailleurs de Mauritanie.

La direction du siège avait informé vendredi dernier les délégués du personnel de la décision du conseil d’administration de la SNIM d’augmenter de 100 millions ancienne ouguiya l’enveloppe destinée aux primes pour la porter à 600 millions ancienne ouguiya.

Il avait également décidé d’octroyer à chaque travailleur une prime équivalente à 27,5% du salaire perçu, comme prime d’encouragement à la production.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page